Le Plaisir de danser !
Le Plaisir de danser !
 

SECRETARIAT :

Foyer Pierrette Junca, Quartier Layrac, 18 place de la Source

Horaires

  • Lundi, jeudi et vendredi de 14h à 18h
  • Mardi et mercredi
    de 9h à 12h

Téléphone : 05 61 30 02 94

Portable : 07 69 70 94 54

e-mail : blagnacdanse@free.fr

SIEGE SOCIAL :

(pour toutes correspondances)

BLAGNAC DANSE

Mairie de Blagnac,

place Jean Louis Puig

31700 Blagnac

Retrouvailles Festives

au Parc du Grand Noble

 

A l'invitation du Conseil de Quartier du Grand Noble Blagnac Danse a effectué une démonstration de Tango Argentin vendredi 2 septembre 2016 lors du traditionnel repas de quartier

 

La Dépêche du 7/09/2016

Un été sous le signe des Estivités

Implanté à l'ombre des arbres du parc des Ramiers, le village des Estivités a su attirer un public nombreux, venu de tous les quartiers.

Blagnac Danse a proposé des initiations en Danses Latines, Danses de Salon et Tango Argentin

 

Forum n° 156 de septembre 2016

Ce fut un évènement de grande qualité !

 

Le dimanche 7 février 2016, nous avons passé un après-midi des plus agréables, lors de la 6ème édition du Concert Viennois organisé par l’Orchestre de l’Université de Toulouse à l’Espace Vanel.

 

Un grand merci à nos danseurs Jean-Luc et Dominique pour leur démonstration de valse viennoise.

article paru dans Forum de Novembre 2015

Vendredi 7 février 2014 : Soirée des Présidents d'Associations

 

Une belle cérémonie de remise de trophées par la ville de Blagnac.

 

Une belle récompense ! Blagnac Danse a reçu le « Laurier d'Or 2013 » pour le dynamisme de ses activités et le tissage du lien social.


Merci à tous !

 

« Ne cachons pas notre plaisir ! »

 

Un instantané saisi par Martine 
  

Présidente Fondatrice du club

 

Henriette a un tempérament hors du commun forgé dès son plus jeune âge par les épreuves et surtout par une formidable envie d’aider les autres

 

Henriette Raynaud a grandi dans une petite bourgade du sud haut garonnais, Gaillac-Toulzat, où malgré des origines modestes, elle eut une enfance heureuse entourée de l’amour de ses parents. Ils lui apprirent très vite « que si l’argent n’apportait pas le bonheur, il apportait des possibilités de vie et que le travail était source de bonheur », aime-telle à rappeler.

Son père travaillait alors dans la maçonnerie et sa mère dans la confection. Quelques années plus tard, sa mère, Marie Delez, s’est faite connaître des Blagnacais pour ses dons de guérisseuse. Des dons transmis à Henriette, qui n’hésite pas à aider son prochain, comme le faisait sa maman.

La vie n’a pas épargné la jeune femme qui traversera au cours de sa jeunesse de graves problèmes de santé. Elle ne put faire les études de médecine mais entreprit à 19 ans une formation de secrétaire comptable. Après l’obtention du précieux sésame, elle entre dans une entreprise de travaux publics de Blagnac, la Société d’Etudes et de Travaux de Fondation, la SETF, pionnière dans les pieux de fondation et les travaux d’injection. Ce monde de l’entreprise a été très enrichissant dans sa vie et elle en garde encore aujourd’hui de fabuleux souvenirs. « Pendant 30 ans, la SETF a été pour moi une grande famille. Son fondateur Marius Galaup était un homme très respecté et en avance sur son temps… J’aimais ce monde de travailleurs, des hommes très généreux, vaillants, courageux et même téméraires. » Des valeurs qu’elle a partagé toute sa vie et qu’elle souhaite transmettre.

A force de travail et de passion, Henriette deviendra  responsable des services administratifs et financiers de cette société qui comptera jusqu’à 600 collaborateurs sur plusieurs pays. C’est à cette période qu’elle fit la connaissance de Jacques Raynaud, autre personnage bien connu des Blagnacais. Rugbyman et gentleman, il a su conquérir le cœur d’Henriette par son sens de l’humour et son intelligence. A Blagnac, il deviendra premier adjoint au maire chargé des sports et président du club de rugby. Une passion partagée par son épouse : « J’aimais le
rugby, il aimait le rugby, nous étions faits pour vivre ensemble… », se souvient-elle avec émotion. Elle occupera également des fonctions de dirigeante au sein du club et des instances régionales de rugby. La retraite n’étant pas synonyme de repos, toujours joyeuse et dynamique, elle fourmille d’idées, de projets et d’activités.

Elle crée au début des années 80, une boutique de prêt-à-porter de « luxe » rue Guimbaud, Harriet, avec l’aide de sa belle -sœur. Son credo : rompre l’isolement et être solidaire d’autrui.

Rien d’étonnant donc que ces valeurs se retrouvent dans les statuts du Rétro Dance Club, qu’elle fonde en 1989. Un pari et un succès fou qui réunira jusqu’à 1 000 danseurs. « De Carlos Gardel à Strauss, toutes les classes sociales étaient réunies autour d’un même plaisir : les danses de salon ». De ce club naîtra plus tard le Rock’n Roll Studio et Bigres. Toujours dans cet esprit, Henriette fait aujourd’hui partie du tout récent Conseil des Seniors. Gageons qu’à l’image de sa vie, elle mette à nouveau sa générosité au service des autres.

 

* Caouecs est le nom donné aux anciens Blagnacais et aujourd’hui, par extension, à tous ceux qui ont grandi à Blagnac.

 

Article paru dans Forum de Février 2011